Archives du blog

Prendre la vie du bon côté – Le retour (Part 4)

Il y a déjà quelques temps, ok j’avoue looongteemps… Je vous avais parler de ce livre reprenant des conseils pour prendre la vie du bon côté dans cet article , j’avais continué sue ma lancée avec cette règle ‘Bravez les obstacles’ et ensuite cette idée que je partageais et partage toujours sur le voyage

J’ai donc décidé de rependre cette série avec un nouveau conseil que voici !

Considérez que la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille…

Et quoi? Éreinté, proche du ‘Burn out’, vous cherchez désespérément la sérénité comme on cherche le Graal…

tumblr_inline_neiyf5QVdS1rf63tk

Vous rêvez de calme, de luxe et de volupté ? Mais de calme surtout !!!  Vous aimeriez tant qu’on vous fiche la paix ! Harassé vous chercher un abri !

Vous n’êtes pas loin d’acheter un séjour de trois mois en thalassothérapie, option , ou de deux an dans un monastère au Tibet

tumblr_nei4qat8UD1rctcobo1_500

Vous voulez désormais une vie sans apérités ni tensions, voire sans problème (quoi on peut rêver hein ) , vous voulez pique-niquer dans un jardin tranquille ! Vous rêvez de pauses, de très loooongues pauses ininterrompues ! Votre conception de l’existence est celle d’une plaine !

tumblr_ne13xka4Y71qa9omho1_500

ALORS ATTENTION DANGER !!!

Vous vous trompez de monde ! Celui que vous désirez n’est pas le nôtre ! C’est un autre (celui des bisounours par exemple ! )

tumblr_net7lywDOS1snfibxo1_500

La vie n’est ni un long fleuve tranquille ( ça se saurait), ni une longue promenade romantique (ça se saurait aussi), il y est question d’amour, de haine, de sang, de larmes, d’incidents, d’imprévus, de tempêtes et parfois de tsunamis !

Mais c’est précisément sans doute ce qui fait aussi le piquant, l’intérêt et, finalement, le charme de la vie !

   tumblr_m7ehvuAo1i1rqq0c0o1_500

Grrrrr…

Sujet qui sort un peu de l’ordinaire voici une petite liste des insultes qu’on n’utilise pas assez 😉

Quand la moutarde vous monte au nez, votre registre lexical s’appauvrit et vous vous abandonnez sans vergogne à un flot de jurons horriblement communs?

Laissons les insultes vulgaires au vulgum pecus! Préférons les injures rares et choisies. Certaines obsolètes au possible n’en ont que plus de charme.

La preuve avec cette sélection dont vous pourrez user et abuser.

  1. Coureuse de rempart!
    Avouez que la périphrase mérite d’être réhabilitée. Elle remplace avantageusement notre « Putain » trop…couru! Le contexte médiéval dans lequel elle était utilisée naguère l’a sans doute condamnée à tomber aux oubliettes. Quel dommage!
  2. Puterelle!
    Dans le même registre, en version plus concise, vous avez le droit de préférer le toujours médiéval « Puterelle » ou « Ribaude » aux sonorités légères et fraîches. Désigne d’ailleurs une jeune prostituée.
  3. Gourgandine!
    On doit encore aux femmes de mauvaise vie cette élégante injure qui pourrait faire partie du bagage du capitaine Haddock.
  4. Orchidoclaste!
    Ah! la belle insulte savante. Littéralement, « casse-couille »! Je ne sais à qui on la doit mais elle fait entout cas les délices du très distingué Gérard Oberlé dont la devise mérite d’être méditée : »Le bagage d’un homme, c’est ce qu’il a lu et ce qu’il a bu ».
  5. Nodocéphale!
    L’équivalent de « tête de nœud ». Mais l’effet n’est pas le même selon qu’on utilise l’une ou l’autre. Essayez, vous verrez!
  6. Coprolithe!
    Le dictionnaire l’atteste encore. « Merde fossilisée », telle est grosso modo la définition du terme. Un excrément tout ce qu’il y a de plus savant sous cette forme!
  7. Alburostre!
    « Blanc-bec! » a également de la gueule, mais si vous voulez varier les plaisirs…
  8. Fot-en-cul!
    Allons donc! Voilà que je deviens vulgaire! Désigne, vous l’aviez supputé, un sodomite médiéval.
  9. Pisse-froid!
    Pourrait s’appliquer à bon nombre de nos contemporains. Pas besoin de vous faire un dessin.
  10. Fesse-Mathieu!
    Gentil, non ? elle claque bien!

Et vous, comment manifestez-vous votre courroux en société ?

Blog BD - Dessins d'abeille

Ma vie est tellement drôle qu'il faut la faire connaître

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

BlueToad

& friends

%d blogueurs aiment cette page :