Archives du blog

10 raisons pour lesquelles vous devez sortir avec une fille qui voyage !

Le voyage est l’une des expériences les plus enrichissantes et les plus intenses qui soit dans la vie. Du coup, ça peut sembler logique qu’une personne qui fait du voyage une priorité est une personne intéressante. Une fille qui voyage est une fille que vous devriez avoir dans votre vie, et si vous avez encore besoin d’en être convaincu, voici 10 raisons de sortir avec une fille qui aime voyager.

1. Vous ne serez jamais lassé d’elle.

Vous ne vous ennuierez jamais avec une vraie aventurière, parce qu’elle aura toujours des idées folles dans lesquelles elle tentera de vous embarquer. Qu’elle soit en train d’essayer de vous emmener loin d’ici avec elle ou bien qu’elle vous raconte ses histoires préférées de ses voyages à l’autre bout du monde, il n’y aura pas un instant d’ennui avec elle.

2. Elle sait qui elle est.

Le voyage nous permet de nous trouver et de nous retrouver en nous-mêmes. Une fille qui voyage est sûre d’elle et elle se connaît parfaitement. Elle n’est pas du style à hésiter ou bien a réfléchir pendant des heures pour prendre une décision.

3. Elle est prête a tout faire.

Être de l’espèce des voyageurs vous conditionne, d’une certaine manière, à être prêt pour tous les retournements de situation et à rechercher en permanence l’imprévu et l’inattendu. Plus l’expérience est folle et nouvelle, le mieux c’est pour elle. Cette fille là est prête à vous suivre si vous décidez de faire un truc dingue.

4. Elle est spontanée. 

L’une des meilleures choses dans le fait de voyager, c’est que cela vous permet d’être très spontané. Voyager de pays en pays est parfois très facile, en particulier en Europe (nous avons la chance de pouvoir nous retrouver en quelques heures de stop dans un autre pays) Ceux qui voyagent de la sorte n’ont pas besoin de se préparer, ils vont sur des coups de tête. Les filles qui voyagent aiment décider des choses au dernier moment, complètement à l’arrache… Et honnêtement, ça rend tout ce que vous entreprenez ainsi deux fois plus amusant !

5. Elle est indépendante.

Les voyageurs, en général, sont indépendants et savent compter sur eux-mêmes. Quand on a voyagé seul, c’est une obligation. Les filles qui ont déjà vécu de telles expériences ne seront pas trop accrochées à vous pour vous demander de l’attention, et ne seront pas si exigeantes. Le voyage vous apprend que le fait d’être libre et indépendant est la seule manière d’être véritablement heureux.

6. Elle est intelligente. 

Quel que soit son niveau d’éducation, elle sera intelligente. Tout simplement parce qu’il est impossible de voyager sans avoir certaines connaissances et une bonne dose de sens pratique. Elle sait affronter ses problèmes en face et les résoudre toute seule. Ceux qui ont voyagé un peu longtemps le savent: Le voyage,le vrai, ce ne sont pas des vacances, c’est souvent beaucoup de travail avec certains moments de galère qu’il faut savoir gérer. Elle aussi est passée par là et elle est assez intelligente pour se sortir de toutes les situations.

7. Elle est active.

Une personne qui voyage de manière extensive n’est pas le genre de personne que l’on voit ne rien faire avachie sur un canapé. Cette fille veut faire quelque chose de ses journées,elle a besoin de bouger, de faire du vélo, de la randonnée, de nager, de se balader…. Elle est prête à partir. Soyez prêt à tenir le rythme !

8. Elle adore essayer des nouvelles choses.

Le voyage, c’est avant tout rechercher sans cesse de nouveaux lieux, de nouvelles cultures, de nouveaux plats et une aventure permanente. Si vous allez en Asie et que vous lui présentez une assiette de criquets grillés, elle essaiera parce qu’elle connaît la valeur de ce type d’expérience. Si vous aimez la routine et la stabilité, passez votre chemin; avec elle, vous ferez de nouvelles choses tous les jours ! Pas un instant d’ennui, on vous dit !

9. Elle sait s’exprimer.

Pour communiquer effectivement dans des pays étrangers et avec toutes les personnes que vous rencontrez quand vous voyagez, une personne doits’avoir s’exprimer, et parler plusieurs langues. Une fille qui voyage sait se faire bien comprendre, que ce soit dans sa langue natale, ou bien enAnglais ou enEspagnol. Elle sait dire ce qu’elle a à dire, et elle le fait bien.

10. Elle ne voudra jamais s’arrêter de voyager.

Si vous voulez la brider ou bien lui faire changer cette habitude,vous vous trompez sûrement de personnes. Car la raison ultime pour laquelle une fille qui voyage est une fille parfaite, c’est qu’elle continuera à voyager, et que vous pourrez explorer le monde ensemble ! Rien de tel en effet que de voyager à deux. La relation amoureuse n’en sera que renforcée avec tout ce que vous vivrez ensemble.Sivous vous mettez avec une telle fille, vous ne savez pas encore dansquoivousvousembarquez… Mais vous verrez que cela vaut le coup !

Si vous êtes l’un de ces petits veinards qui avez une fille qui voyage à vos côtés, considérez bien la chance que vous avez. Faites de votre mieux pour vous donner à elle sans compter. Après tout, elle possède déjà le monde.

Enfin un site qui a tout compris: merci demotivateur. 😉

Après la femme… l’homme

En même temps que pour le corps des femmes, les scientifiques de la revue Cortex nous informent des cibles stratégiques chez les mâles. 300 gallois et Sud africains ont répondu à l’étude, en donnant une note d’excitation sur 10 à 41 parties du corps listées. Seul le périnée est jugé plus érogène par les hommes que par les femmes, et si on en suit ce classement, les clichés ne sont pas si loin de la vérité :

  1. Le pénis (9/10)
    Bien planté en première position avec une note qui de fait lui permet d’obtenir les Félicitations du Jury de ce classement. Bravo à lui, mais ce petit fayot devrait faire attention à ne pas décourager tous ses petits camarades.
  2. La bouche et les lèvres (7)
    Voyez comme il se raidit au contact de la canette de bière qui sort du frigo. Il n’est pas alcoolique, il est un peu excité c’est tout.
  3. Les testicules (6,5)
    Une source de plaisir qui ne devra en aucun cas être confondue avec la source de défoulement qu’est la boule anti-stress.
  4. L’intérieur des cuisses (5,8)
    Comme quoi, ils peuvent dire ce qu’ils veulent, le cheval n’est pas un sport de fille par essence.
  5. Le haut de la nuque (5,6)
    Pour bien faire : on se laisse pousser les ongles pour gratter la zone sauvagement, mais on se les lime bien pour ne pas arracher les petits cheveux du cou au passage.
  6. Les mamelons (4,8)
    Pareil que pour les filles, on retient les mâchoires.
  7. Le périnée (4,8)
    C’est globalement toute la zone qui entoure l’anus et le bas du pénis. On vous le disait, les hommes sont loin d’être aussi complexes que les filles. On peut réunir au moins trois points culminants de leur excitation avec un petit rond autour du sexe.
  8. La nuque (4,5)
    Vous les tenez trop en laisse ? Continuez.
  9. Les oreilles (4,3)
    Le tour de l’oreille et le lobe bien sûr. L’infiltration du tube auditif au coton tige mouillé avec la langue, on les laisse s’en occuper.

C’est ce que vous pensez ?

L’info sexe du samedi…

Longtemps on aura donc cherché et cherché encore. Mais ça c’était avant. Parce que maintenant des scientifiques britanniques et sud-africains se sont penchés sérieusement sur la question des zones les plus érogènes chez la femme. Pas de découverte incroyable non plus, mais une bonne révision des 10 zones du corps (sur 41 dans l’étude) qui procurent le plus d’intensité et d’excitation sexuelle ne fait pas de mal. Une liste à toujours avant sur soi pour réviser un peu de temps en temps…

  1. Le clitoris (noté 9,1 d’excitation sur 10)
    Si c’est la première fois que vous entendez ce mot, il y a un peu de boulot. Bossez la théorie avant la pratique et prévoyez un GPS.
  2. Le vagin (8,4)
    A ne pas lire comme une invitation à oublier les préliminaires.
  3. La bouche et les lèvres (7,9)
    A vous de pouvoir répondre à la question: dans quel sens on tourne la langue pour rouler une pelle et est-ce que c’est le même sens au sud de l’Equateur ?
  4. Le haut de la nuque (7,5)
    C’est ça, là, juste sous les cheveux longs.
  5. Les seins (7,3)
    5ieme seulement donc. Alors on ne se jette pas dessus comme sur un éclair chocolat, merci d’avance.
  6. Les mamelons (7,3)
    Le moment où la différence entre « mordiller » et « mordre » prend tout son sens.
  7. L’intérieur des cuisses (6,7)
    Délicatement, bordel.
  8. La nuque (6,2)
    « On l’a déjà lu plus haut ça! – Non c’était le haut de la nuque, là c’est la nuque… – putain j’y arriverai jamais.- Mais si, mais si… »
  9. Les oreilles (5)
    Voir point 6.
  10. Le bas du dos (4,7)
    On n’a pas dit le cul. On a dit le bas du dos, nuance.

Voilà, maintenant messieurs, vous n’aurez plus d’excuses…

Et la semaine prochaine vous aurez droit aux zones les plus érogènes chez les hommes… Enfin si vous êtes gentil(le)s 😉

Blog BD - Dessins d'abeille

Ma vie est tellement drôle qu'il faut la faire connaître

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

BlueToad

& friends

%d blogueurs aiment cette page :