POUR NOUS LES FILLES !

8 étapes pour accrocher l’homme parfait ou presque !

Décomplexer

Tu n’as rien de la nana en couverture de magazine ? Rassure-toi, une nana top canon ça effraie les mecs, pour la bonne raison qu’ils ont peur de se la faire piquer. Décomplexe et sois heureuse de ce que tu as en matière de poitrine, fesses, arrondi du visage ou longueur de jambes.

Arrange-toi pour mettre en valeur ce que tu as de plus féminin, l’essentiel étant d’intégrer que dans la tête d’un mec : nana complexée = filles à problèmes = boulet. Reste maintenant, dans la foule de nanas décomplexées, à te démarquer

L’intriguer…

« Mais c’est qui cette nana ? » voilà la question qu’il doit se poser. Joue sur le mystère si tu es entourée de pipelettes qui racontent avec force détails leur « week-end chez la copine Sophie -tu sais bien, la cousine de la nana qui tient le salon de coiffure au coin de la rue, mais si… la brune, celle qui se fait des mèches ». Une fille qui ne saoule pas, ça attire.

Garde le mystère sur tes frasques amoureuses et sois indépendante :
Tu ne l’as pas attendu pour vivre donc tu continues. Pour une nuit, tu n’es peut-être pas celle sur laquelle il va se ruer, mais rappelons qu’on joue sur la séduction, non sur un coup d’un soir, nuance…

Le surprendre…

Après l’intrigue ? Tu. le. bluffes. Comment ? En lui montrant que tu lui ressembles. Cerne une de ses passions et renseigne-toi un minimum sur le sujet.

Exemple: Il est fan de Tennis ? Evoque le parcours de Benjamin Becker qui a sonné le glas de la carrière d’Agassi. Fan de rugby ? Maxime Médard est-il vraiment le meilleur joueur de la nouvelle génération ? Fan de Basket ? Le fils de Noah en NBA, ça va le faire… après à toi d’actualiser .Puis tu l’invites éventuellement à aller boire un verre.

Etre positive…

C’est une règle d’or. Tu ne le séduiras jamais avec une tronche de trois pieds de long, un pessimisme à toute épreuve, des idées noires, et toute la misère du monde sur tes frêles épaules. Arrête de te plaindre et vois ce qui peut être positif dans chaque chose. Non seulement ça te donnera la pèche, mais tu verras que tu attireras du monde et pas seulement des dépressifs. Donc les phrases du types « Pfff… je n’ai jamais de chance, personne ne m’aime, je n’y arriverai jamais, trop dur la rentrée, j’ai la migraine (surtout celle là) » tu oublies.

Le flatter…

Tu dois à ce stade-là le mettre en valeur sans te dévaloriser. Hors de question de jouer la fille tout droit sortie de Nunucheland, et qui, rencontrant enfin son Superman, va enfin tout apprendre de la vie.

Sois attentive, complimente ce dont il est fier et s’il te dit qu’il a déjà plongé d’un plongeoir de 6 mètres, admire la performance et passe sous silence que toi tu plonges de 8.
Mets en avant son parcours universitaire, ses talents de musicien, sa simplicité, sa collection de Panini… Dis-lui que c’est assez rare et que tu apprécies. Voilà, des choses simples mais efficaces.

L’impressionner…

Jusqu’à présent tu as, normalement, gardé tes réserves, tu ne t’es pas mise en avant. C’est donc maintenant qu’il faut que tu sortes le grand jeu et les arguments qui font vraiment de toi LA nana incontournable.

Tout ce dont tu es la plus fière, il va falloir que tu le cases dans la conversation avec deux impératifs majeurs : de l’humour et de la modestie, pas simple.

Là, tu peux l’emmener à la piscine, grimper en silence sur le plongeoir de 8 mètres, et t’élancer. (Seulement si t’es sûre de ton coup hein, ne va pas te fracasser pour la bonne cause).

Le faire mariner…

Etape 6 franchie, c’est clair, il a craqué. Comment a-t-il bien pu survivre sans toi pendant des années ? Tu es celle qu’il veut. Minute ! Tu n’es pas une fille facile.

Et entre nous, tu viens faire tellement d’efforts pour arriver jusque-là que tu as bien le droit de souffler quelques temps avant d’en profiter gaiement.

A lui de te « mériter », de s’accrocher un peu. Laisse passer quelques jours, limite indifférente, et tu verras qu’il ne te lâchera plus. Une fois bien chaud, déguste-le à point.

Rester discrète…

Tu ne lui as pas, tout au long de ce parcours, dévoilé en détail ta vie privée et tes histoires passées. Tu as bien volontiers répondu à ses questions mais sans en rajouter. Eh bien continue à garder cette réserve qui te caractérise.

Une fois que tu auras passé ta première nuit avec lui, inutile de passer la journée suivante à appeler toutes tes copines, une à une en leur disant : « Heyyyyyyyyyy, tu sais quoi ? Ça y esssssssssssssssttttttttttttttt ! », ou alors, fais-le discrètement.

Publicités

Publié le 09/05/2014, dans Humeur du jour..., et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Super article. Je pense que les conseils sont bons à prendre ! :p

    J'aime

    • Condensé de ‘trucs’ lu sur des forums ou dans des articles … merci les magazines de filles… J’ai pris ce qui me semblait le plus judicieux… et je pense qu’effectivement ce sont de bons conseils 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Dessins d'abeille - Blog BD

Ma vie est tellement drôle qu'il faut la faire connaître

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

iLOLGO 411

Bonjour, Souriez et allez-y | Hello, smile and go

BlueToad

MissRoBee DanleMiel

%d blogueurs aiment cette page :